A free template from Joomlashack

Accueil arrow Actualités
Actualités du MNLE
Sortie du livre "Pour qui souffle le vent ?" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
18-06-2013
couvlivre eolienne-web.jpg

“Pour qui souffle le vent ?” de François Cosserat, 
président du Mouvement National de Lutte pour l’Environnement - Réseau Homme & Nature
 

104 pages - broché - 18€ 

 
Réduire la transition énergétique au remplacement des énergies fossiles par les énergies renouvelables est une idée simpliste. Dans les prochaines décennies, leur contribution restera faible avec un impact financier important. Derrière l’image bucolique de l’éolienne se cache une réalité complexe que ce livre dévoile. Cet ouvrage plaide pour une autre façon de produire les énergies renouvelables intermittentes et démontre qu’une production cohérente d’électricité, socialement et environnementalement acceptable, passe par une rénovation du service public. 
Ce livre pose deux questions essentielles : comment la production de l’électricité, reine des énergies, s’intègre-t-elle dans une économie de besoins ? Comment la transition énergétique peut-elle corriger les erreurs du passé et nous amener vers une autre manière de produire et de consommer, vers d’autres relations sociales respectant la nature et l’homme ?
 

Kit de communication


 
 
 
 
Le développement durable, ça se cultive ! - En Essonne Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
07-12-2012

 

Le MNLE souhaite étendre le projet pédagogique "le développement durable, ça se cultive !" à d'autres régions que le Rhône-Alpes.

L'association Terre&cité, qui soutient la préservation et la valorisation de l'agriculture sur le plateau de Saclay, a découvert la mallette et est très motivée par son contenu et sa méthodologie. Le MNLE a donc créé un partenariat pour que Terre&Cité soit un relai en Essonne. Grâce à cette rencontre, le "développement durable, ça se cultive !" a fait sa rentrée à Verrières-le-Buisson dans une classe de CE2 et un centre de loisirs.

verrieres-semis_web.jpg verrieres-vers_web.jpg

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Le  15 octobre 2012. C'est le semis à l'école Paul Fort de Verrières-le-Buisson !

 

En partenariat avec 

logo_terre&cite.png  

 
Le développement durable, ça se cultive ! - Présentation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
07-12-2012

Présentation du projet

Créé en 2009, après 18 mois de travail, par le MNLE 69, le projet pédagogique "Le développement durable, ça se cultive !" s'implante dans un premier dans la région Rhône-Alpes.
La mallette pédagogique vise à éduquer les enfants au développement durable par la culture d’une parcelle de blé en Agriculture Biologique. Ce projet s'étend d'octobre à juin et permet d'aborder les différentes thématiques du DD : environnement, économie et société. Il s'adresse avant tout au cycle 3 (CE2, CM1 et CM2) mais a été adapté en 2012 au cycle 2 (grande section de maternelle, CP, CE1). 
Les valeurs intrasèques sont la relation au temps et le retour du lien avec la terre et l'agriculture. 
 

Contenu de la mallette

  • un classeur ressource, composé de 52 fiches d’activité en lien avec la culture de la parcelle de blé. Elles permettent d’aborder les trois piliers du développement durable : environnement, économie et société.
  • le livret de l’enseignant. Il permet d'accompagner et d'approfondir certaines fiches.
  • 3 guides découverte : les invertébrés terrestres, les vertébrés et les fleurs du champ de blé,
  • 1 calendrier de suivi de la culture,
  • 1 glossaire
  • les semences
 

Déroulement 

 Le MNLE est accompagnateur du projet. C'est l'enseignant qui mène l'aventure en choississant les activités qu'il souhaite proposer aux enfants.

En complément, le MNLE intervient à trois moments clés : 

  1ère demi-journée : présentation du projet, réflexion et mise en place de la culture de blé.

  • 2ème demi-journée : visite d'une ferme, rencontre avec un agriculteur... Cela varie en fonction du territoire.
  • 3ème journée : récolte et transformation du blé en pain, bilan de l’année. 

 


champble_web.jpg
 
Visitez le site Internet dédié : http://leddsecultive.toile-libre.org/ 
 
Pour toutes informations complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter au MNLE, par téléphone au 01 48 46 04 14 ou par email à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  
 
Le MNLE tient son 10ème congrès ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
09-10-2012


Au coeur du débat, construisons un pôle pour une transition écologique et sociale.

Rendez-vous les vendredi 16 et samedi 17 novembre à l'hôtel de ville de Reims.

 Programme  Bulletin d'inscription

 

Téléchargez les documents préparatoires au congrès

Droit à l'énergie et culture de paix  - Octobre 2012

Politique publique et pôle public des énergies  - Mai 2012

L’EAU, un enjeu humain majeur  - Mars 2012 

Pour des agricultures durables, écologiquement intensives  - 5 avril 2008

Agro ou biocarburants ? Une énergie durable pour une agriculture durable  - Mars 2007 

 
Conférence sur l'eau à Vaulx-en-Velin (69) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
25-01-2012

La Ville de Vaulx en Velin et le MNLE-69 organisent pour le MNLE-national un grand événement autour des modes de gestions de l'eau (délégation de service public, régie direct, établissement publics, etc...) :

l'eau, ça n'a pas de prix ! 

 

Mardi 7 février de 9h à 17h

Hippodrome de Lyon Carré de soie
1, avenue de Bölhen
69120 VAULX EN VELIN


Programme détaillé 
icone_pdf.gif

  

 

Merci de confirmez votre présence, avant le 3 février 2012 par téléphone au 04 91 90 72 31 ou par mail:jmalerba@groupemedias.com

goutes deau.jpg

 

 

 

 

 

 

AddInto 

 
Envoyez-nous vos réactions pour le prochain numéro de Naturellement spécial "déchets" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
06-09-2011

NATURELLEMENT n°105. « Déchets Ménagers et Assimilés : Prévention »

 

Rappelons que les lois dites de « Grenelle » fixent un objectif de recyclage de 75% des emballages ménagers d’ici 2012. Que les programmes des PLP mise en place par l’ADEME engagent les signataires à une réduction de 7% en 5ans de la quantité de l’ensemble des déchets produit annuellement/hab. Où en sommes-nous en 2011 ?

 Si l’on considère que l’acte de consommer constitue le centre du cercle vertueux, là où tout commence et tout finit, le traitement aval de nos déchets est encadré maintenant par des procédés industriels et par les outils réglementaires qu’il convient maintenant de vulgariser et faire respecter. Il reste à organiser la partie amont et à rendre acteur de cette démarche, l’incontournable « l’habitant-citoyen-consommateur ». Moins produire de déchets et être moins taxé est une clef d’entrée vers la prévention et répond à la question : ça me rapporte quoi ?

Le débat montre que ce n’est pas qu’une question de déchets, mais qu’il y a aussi un choix de société. Naturellement, dans la nature le déchet n’existe pas ; tout est réemployé dans un système équilibré qui participe à la création de la biodiversité. A l’inverse notre société de consommation invente sans cesse, produit en masse des biens rapidement périmés par obsolescence, et les détruit sans toujours avoir les moyens de les recycler. Seuls, des objectifs ambitieux seront à la mesure de nos difficultés : réduire les flux de matières et d’énergies dans les processus de production-consommation pour limiter le recours aux énergies fossiles, et considérer le déchet ultime comme une ressource en supprimant sa dangerosité et en créant les filières de réemploi. Mais qui décide de mettre sur le marché des produits ? Pourquoi sont-ils mis sous cette forme par la distribution et qu’elle est le rôle de cette dernière ? De quels pouvoirs de décision dispose le citoyen ? Comment faire passer une information objective ?

 

Pour les différents acteurs, et dans chacun de leur domaine, des questions environnementales et stratégiques se posent :

·     après avoir mis en place les plans de gestion du traitement aval des déchets, comment élaborer ensuite une politique de prévention à l’échelle des territoires visant à leur réduction et favorisant les filières ?

·     7% de nos déchets ménager sont des produits non consommés : ces pratiques dommageables pour l’économie familiale sont-elles modifiables ? Comment les syndicats de traitement peuvent-ils influencer les évolutions comportementales pour agir sur la composition des déchets ménagers et favoriser leur traitement ?

·  l’hyper spécialisation des industries alimentaires pour répondre au besoin, supposé, du consommateur est coûteuse. L’emballage obtenu n’est-il pas en contradiction avec la réduction des déchets? Quelles sont les actions des éco organismes dans ce domaine ?

·        la prévention a pour finalité la réduction de nos déchets en volume et en tonnage, mais cela est-il compatible avec les investissements industriels nécessaires à leur réception, à leur transformation en produit afin de les rendre commercialisables?

·   ne pas culpabiliser le consommateur qui, par ailleurs se montre de plus en plus attentif à ces problématiques (enquête de l’ADEME de 2005, 2007,2009), pour lui faire comprendre que la prévention est une politique globale où chacun est responsable : quel peut être le rôle de l’élu ?

·      la réutilisation et le réemploi plutôt que l’élimination même après transformation participent à la réduction à la source : rôle des ressourceries ?

 
Envoyez-nous vos réactions et elles seront peut-être publiées dans le prochain numéro de Naturellement.
 
  

 
 
Joomla Templates by Joomlashack