A free template from Joomlashack

Accueil arrow Les derniers éditos arrow Edito du numero 98 (Fev 09) - Relance ou relents?
Edito du numero 98 (Fev 09) - Relance ou relents? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
01-04-2009

Le Grenelle traîne en longueur et en langueur. La crise n'y est pas pour grand chose. Les défenseurs de l'environnement présents dans les négociations ont toujours eu du mal à prendre en compte les données sociales et économiques. Ils n'ont jamais voulu se dégager du moule de l'économie libérale, tout au plus la verdir.

Or la crise appelle d'autres réponses. C'est à juste titre que la CGT demande une autre politique industrielle et une autre politique du crédit. Elle demande une conférence nationale permanente comme "lieu de réflexion stratégique sur les différentes filières. Il faut effectivement produire et consommer autrement. Mais l'approche en filière ne permet probablement pas d'élaborer des réponses suffisantes.

Il faudra en effet augmenter fortement la production mondiale pour éradiquer la pauvreté et faire face à la pression démographique. Un nouveau développement durable, solidaire et souhaité doit donc répondre à de fabuleux défis : respecter l'homme et la nature. Ce qui exige un renversement du modèle. Il ne s'agit plus seulement de produire mais essentiellement de répondre aux besoins de tous les êtres humains.

Les rapports sociaux sont donc au coeur des mutations. A juste titre, la CGT demande la mise en place d'une sécurité sociale professionnelle. Les salariés ne peuvent pas être la variable d'ajustement dans l'évolution incontournable des modes et des rapports de production.

Trois exemples. Pour l'habitat, les limites du Grenelle apparaissent très clairement. Il ne s'agit pas d'en donner une interprétation complètement négative. Il vaut mieux remplacer la réglementation thermique 2005 par la norme BBC. Quel est le moteur de cette politique? Est-ce une question de rupture technologique? Est-ce la règle et la norme? C'est à la fois un peut de tout cela, mais sans aucun doute autre chose. C'est un saut qualitatif qui exige une nouvelle mobilisation dans le champ politique. En l'espèce, comment, dans une ville durable, produire du logement pour tous ses habitants? Comment faut-il reconstruire un service public de l'énergie? Le Grenelle n'aborde pas ou tellement peu ces questions.

L'actualité met en avant un deuxième EPR. S'agit-il seulement de développer une filière industrielle du nucléaire civil? Ne faut-il pas en même temps construire un droit à l'énergie, notamment électrique? Que devient la rente nucléaire d'EDF? Comment assurer la sécurité industrielle et la santé de tous les travailleurs de cette filière?

Pour les plantes génétiquement modifiées, le lecteur trouvera dans ce numéro de quoi mettre à jour une réflexion. Comment mettre en place des agricultures durables? Sans nier les risques, il est nécessaire de s'interroger sur le modèle agricole que sous-tendent les OGM pesticides ou résistants aux herbicides.

La relance par le verdissement de l'économie, cher à Jean-Louis Borloo, a des relents de déjà vu qui nous conduit là où nous sommes arrivés aujourd'hui. C'est d'autre chose dont la société a besoin.

 
 
Joomla Templates by Joomlashack