A free template from Joomlashack

Accueil arrow Climat arrow Le déreglement climatique
Les conséquences sur le climat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MNLE   
04-03-2009
Des preuves scientifiques ont été apportées, l'augmentation de la température moyenne sur Terre ces dernières années a bien été causée par l'Homme et ses activités. L'augmentation moyenne retenue est de 0,8°C depuis 1860. Pour reprendre les termes du Groupement d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), auteur de rapports réferences en matière de changement climatique :
 
"On peut avancer avec un degré de confiance très élevé que les activités humaines menées depuis 1750 ont eu pour effet net de réchauffer le climat." 
 
changement_temp.png
 
 Ce n'est pas tant l'augmentation qui est préoccupante que la rapidité avec laquelle elle intervient. Les équilibres biologiques sont fortement menacés. Les experts estiment que le taux actuel d'extinction des espèces est 1000 fois supérieur au taux d'extinction moyen à l'échelle de l'évolution de la planète.
L'évolution de ce réchauffement dépendra énormément des décisions prises actuellement. Le GIEC a élaboré plusieurs scénarios basés sur l'évolution de la population, des technologies, de l'économie, et de l'utilisation des energies renouvelables. Le scénario basé sur notre société actuelle (croissance et evolution technologique rapide, energies fossiles majoritaires) prévoit une augmentation moyenne de la température comprise entre 2,4 et 6,4°C d'ici à 2100! Le scénario le plus favorable (utilisation des renouvelables, modification en profondeur de la production et de la consommation) ramène quant à lui à une variation comprise entre 1 et 3°C. Le réchauffement est donc inévitable!
 
geographie_temp_small.png
 
On peut à juste titre être préoccupé par les conséquences économiques, politiques et humanitaires que vont entraîner ce réchauffement global :
  • Problèmes d'approvisionnement en eau, pouvant déboucher sur des "guerres de l'eau"
  • Montée du niveau des eaux (entre 0,2 et 0,6m, sans prendre en compte les fontes glaciaires)
  • Impacts sur la santé publique. On a pu voir les conséquences de la canicule de 2003...
 
Nicholas Stern, economiste (ex-Banque Mondiale), estimait en 2006 que les coût engendrés par ce phénomène s’apparenteraient aux conséquences d’une guerre mondiale.
 
 
 
 
Joomla Templates by Joomlashack